Pourquoi organiser la gestion des idées à la manière d’un CRM ?

Les dirigeants d’une entreprise ne sont plus les seuls à avoir des idées pour faire évoluer l’organisation. Toutefois, les initiatives éparpillées ne servent pas à grand-chose. Il est préconisé d’adopter une gestion des idées à la manière d’un CRM.

Une gestion des idées façon CRM

Le lead ou contact est un futur client « potentiel » pour une entreprise. Ainsi, il s’agit d’un gage de pérennité et d’une source de revenu. Pour passer du statut de prospect à celui de client, il faut prévoir toute une organisation. Cette dernière comprend différentes étapes depuis le suivi commercial au partage de reporting en passant par les étapes de validation. Même les organisations les plus performantes ne peuvent piloter leur activité commerciale sans détenir de solution CRM ou Customer Relationship Management au préalable. Le schéma est le même pour transformer les idées en valeur ajoutée pour une entreprise.

Grâce au CRM, vous pouvez mieux gérer les idées des collaborateurs. En effet, ces idées sont également des sources d’économies et de revenus. Chez Air France à titre d’exemple, on identifie 2 millions d’euros d’économie grâce à la réalisation des idées des collaborateurs. Dès lors, passer à la boîte à idées est une excellente idée qui demande aussi de l’organisation.

Pour gérer des idées façon CRM, il faut tenir compte du cycle de vie des idées. Dans ce cas, il y a un référentiel partagé et exhaustif. Les autres collaborateurs peuvent proposer d’autres idées pour enrichir la boîte. Les outils d’analyse sont aussi présents et servent à évaluer le potentiel de gain. Ce plan d’action requiert un suivi en temps réel et des reportings accessibles.

Il est donc important de créer une plateforme de gestion des initiatives pour transformer les collaborateurs en « game changers ». Ils vont aider l’entreprise à distancer les concurrents.

Les défauts d'une gestion à l'ancienne des idées

Le suivi des idées est capital, mais les organisations utilisent souvent des outils existants. En effet, les directions métier ont déjà un suivi de projet sur SmartSheet ou Excel. Microsoft Project est souvent utilisé par la DSI. Elle ajoute Meet ou Teams pour collaborer plus aisément. Pourtant, ces outils séparés ne sont pas appropriés à la transformation et à l’innovation en entreprise. Effectivement, une personne ne peut pas avoir de vue d’ensemble à un instant T et c’est pourquoi, il est capital de trouver d’autres méthodes.

Certes, il est inconcevable qu’un manager ne puisse se situer par rapport à une opportunité commerciale. Il n’est pas évident de se passer des prévisions qui se basent sur les transformations. De même, il est nécessaire d’avoir des pipelines. Le suivi des idées est donc fondamental. Il faut analyser ces différentes opportunités pour choisir celles qui sont le plus prometteuses. Dans cette optique, la gestion des idées à l’ancienne n’est plus une option. En se contentant du tableur, on néglige le vrai potentiel d’une démarche d’innovation.

Les avantages d'une gestion CRM

Une plateforme de gestion des portefeuilles d’idées a des objectifs proches et similaires à ceux du CRM. Une gestion CRM sert principalement à :

  • Centraliser les informations pour se baser sur un référentiel exhaustif des différentes opportunités. Il faut tout hiérarchiser en fonction des objectifs de performance de l’organisation. Ainsi, vous ne passerez plus à côté des diverses opportunités innovantes. Il sera facile d’arbitrer les projets même s’ils touchent différentes dimensions.
  • Optimiser la collaboration et l’engagement en offrant une solution unifiée qui est performante et simple en même temps. Ainsi, vous pouvez rallumer la lumière et saisir les opportunités d’avancement même grâce à un seul outil. Vos collaborateurs iront à la pêche aux informations.
  • Accélérer la performance dans différents domaines dont l’excellence, l’innovation, la transformation… Par ailleurs, vous réduisez aussi les tâches administratives qui n’ont aucune valeur ajoutée. De ce fait, vous pouvez courir vers des possibilités plus prometteuses.

En somme, il n’y a qu’une seule ressemblance avec le CRM. Certes, la gestion des initiatives de transformation est transversale et porte sur la totalité des salariés. Une plateforme collaborative permet de centraliser l’information. Elle est donc capitale, car elle permet aux parties prenantes d’avoir le bon niveau d’information pour bien travailler.

Partager sur facebook
Partager sur Facebook
Partager sur twitter
Partager sur Twitter
Partager sur linkedin
Partager sur Linkdin
Partager sur pinterest
Partager sur Pinterest

Un projet, une idée, des questions...
Nos experts sont là pour en parler

Avatar Contact