Motiver sans argent

La sphère Motivation Factory    3 commentaires

Collaboratif Méthode Motivation News Retour sur Investissement (R.O.I.)
2
février
La tentation est grande d’appliquer le « Petit Traité de la Manipulation à l’usage des honnêtes gens » de Robert Vincent Jouve, mais accompagner les individus dans une démarche de changement favorable à l’entreprise nécessite de créer une motivation durable. Si la récompense tangible est le moteur de motivation le plus utilisé, il n’est pas toujours efficace. L’individu ne sera motivé que s’il est convaincu que faire des efforts va lui permettre d’atteindre ses objectifs d’une façon certaine et dans un laps de temps limité. En effet, s’il pense qu’il y a une chance sur deux que l’effort fourni ne soit pas récompensé, la mécanique de motivation ne sera pas productive. Or, il n’est pas toujours possible de donner à tous des objectifs tangibles et immédiats avec une contrepartie à la clef.

Quand un système de récompense au mérite n’est pas applicable, quels sont les ressorts pour motiver ?

Les sociologues Maslow et Alfdeferer définissent et hiérarchisent les besoins des individus dans l’entreprise occidentale : connaitre les besoins, c’est savoir comment les motiver. McClelland, Herzberg, Murray se concentrent sur le contenu du travail. Toutefois, répondre à des besoins vitaux, matériels, relationnels, ou d’épanouissement personnel ne peut suffire à mobiliser toute une organisation dans une démarche de changement. De même, doser la réussite, l’acceptation du groupe, diffuser de l’autonomie et du pouvoir, est un exercice difficile quand il s’agit de le personnaliser à l’individu. Obtenir une succession d’actions volontaires de la part de l’ensemble d’un groupe ne peut se réaliser que dans un contexte de confiance et de partage. La démarche de motivation se déroulera en 6 étapes : 1) J’accepte un objectif que je juge réalisable avec la connaissance de la stratégie et des moyens mis en œuvre 2) Je crois que l’effort dont je suis capable me permet de l’atteindre 3) Je sais en quantifier les résultats d’une façon claire 4) Je passe de l’intention à l’action 5) Je suis informé des résultats de ma performance 6) J’ai la possibilité de réviser mes objectifs en fonction du contexte Le rôle du manager est ici essentiel : être actif et exemplaire, et responsabiliser les personnes avec une communication claire sur l’objectif, la stratégie et les moyens. Plus que le contenu du job, la reconnaissance des pairs et de la hiérarchie, l’autonomie et la possibilité d’identifier les résultats de ses actions sont deux moteurs irremplaçables. Je suis motivé car je maitrise ma trajectoire et je suis acteur des résultats que je connais.
Vers le blog

3 commentaires

  • La plupart des enquêtes d’opinion convergent : plus que d’augmentations de salaires, les gens demandent plus de considération et de reconnaissance :
    1) pour ce qu’ils font dans l’entreprise.
    2) pour ce qu’ils sont.
    Merci pour votre article

  • merci pour le partage

  • […] Lire le post Motiver sans argent. {lang: 'fr'} Vers le […]

Laissez un commentaire



Un projet, une idée, des questions...
Nos experts sont là pour en parler

Avatar Contact