Mythe 12 : la démarche collaborative est plus difficile à mettre en œuvre dans un réseau dispersé et une société hiérarchique

La sphère Motivation Factory    0 commentaire

Collaboratif Innovation Management 2.0 News Partage d'expérience
2
octobre
harpie Une démarche collaborative apparaît comme plus naturelle lorsque les employés travaillent sur un même site géographique. En effet, les rapprochements se produisent spontanément : à la cantine, autour de la machine à café… (Bien que les guerres entre étages ou services apparaissent parfois.)

Cependant, lorsque l’organisation compte de nombreux employés qui font le même métier mais dans des endroits éloignés, il est normal que le partage d’expérience soit source de potentiel d’enrichissement mutuel immense. Avant même d’aller chercher de nouvelles idées, la simple mise en commun des expériences accélère l’apprentissage de tous. Il s’agit là du moyen d’améliorer les performances localement avec un effet global positif, important et sur le long terme.

De même, on a souvent l’impression que le collaboratif a du mal à prendre racine dans une organisation qui fonctionne depuis longtemps en mode « hiérarchique descendant » ou « top-down ». Pourtant, on constate que la prégnance du pouvoir central a au contraire souvent favorisé l’émergence de particularismes locaux et de réflexes de solidarité, en résistance au centralisme.
Dans un tel contexte, lorsque vient l’autorisation officielle de communiquer directement entre agents sur le terrain, les résultats sont rapides et souvent à très haut impact.

Quelles sont les leçons à retenir ?



> Revoir tous les mythes
Vers le blog

Laissez un commentaire



Un projet, une idée, des questions...
Nos experts sont là pour en parler

Avatar Contact