Les Français sont-ils collaboratifs ?

La sphère Motivation Factory    0 commentaire

Collaboratif Management 2.0 News Partage d'expérience
19
janvier
Spontanément, la réponse est non et ce pour les quelques raisons évoquées ci-après. Néanmoins, tout n’est pas noir… Les Français ont un gros problème avec le concept de collaboration. Depuis la deuxième guerre mondiale, et pour des raisons aisées à comprendre, le mot est connoté négativement. Notre culture, comparativement à celles de la plupart de nos voisins, est marquée à la fois par une grande emphase mise sur les relations hiérarchiques, sur un comportement individualiste, et sur une faible tolérance de l’ambigüité. Le chercheur Geert Hofstede a documenté ces différences culturelles dans un passionnant ouvrage : « Cultures and Organizations: Software of the Mind », où il résume justement les principaux axes de différenciation : le rapport à la hiérarchie, l’importance de l’individuel face au collectif, et la tolérance pour l’ambigüité. Les Français sont les seuls à ne pas savoir faire la queue à l’aéroport : il y en a toujours un, puis plusieurs, puis tous, pour essayer de passer sur les côtés. Ne parlons pas de notre grande capacité à bloquer un carrefour… Mais les Français sont aussi les inventeurs de la Révolution ! Effectuée en 1789, elle a bien sûr servi d’inspiration à la Révolution Américaine de 1776, car les Américains n’ont rien inventé, et ce sont bien les Français qui sont le phare des valeurs humanistes. Bon, chez nous la Révolution, comme son nom l’indique, s’est traduite par un tour complet… 11 ans après avoir décapité, le Roi nous couronnions un empereur. Et depuis 1791, nous n’avons toujours pas digéré la disparition de la noblesse, de sorte que souvent une relation de service est vécue comme une humiliation et un rapport de dominant à dominé, alors que dans d’autres pays elle est vécue comme relation contractuelle entre êtres égaux en droit. Concrètement, tout ceci ne prédispose pas au travail en équipe… Alors dans quelle mesure pouvons-nous transformer cette culture en force pour l’avenir ? La bonne nouvelle, c’est qu’avec leur culture individualiste et leur culture de l’excellence, les Français sont de formidables inventeurs, et qu’ils ont tous les outils théoriques pour mener leurs projets à bien. Le manque de collaboration est un problème structurel, et difficile à changer, car il repose sur des habitudes bien ancrées, mais on peut le soigner ! Et beaucoup plus rapidement (toutes proportions gardées) qu’un manque total de motivation à se distinguer de la masse par ses idées et ses réalisations. Collaborons, mes frères, il en restera toujours quelque chose !
Vers le blog

Laissez un commentaire



Un projet, une idée, des questions...
Nos experts sont là pour en parler

Avatar Contact