D’un RSE qui marchote à un RSI qui dépote !

24
mai

La situation

Il y a 2 ans maintenant, votre organisation a mis en place son Réseau Social d’Entreprise (RSE).
Tout a commencé lorsqu’un proche du patron lui a fait découvrir un groupe Facebook au nom de la société. Et ce dernier, vous a convoqué pour rétablir l’ordre dans les plus brefs délais, en mettant en place un outil interne. Avec tant de bonnes raisons pour le faire :
  • C’est moderne !
  • Ça protège la confidentialité de nos informations !
  • Ça crée de la cohésion sociale !
Pas bégueule, vous vous êtes exécuté (c’est le mot juste finalement, avec le recul) : benchmark des solutions du marché, appel d’offres, mise en place d’une cellule d’animation et d’un portail, communication à grande échelle…

Deux ans plus tard, le constat est sans appel : la cellule d’animation, malgré tous ses efforts, n’arrive pas à réanimer le patient. Electroencéphalogramme très plat.
Une participation à quelques-uns des symposiums dédiés au sujet ne parvient pas à calmer vos angoisses : certains intervenants prônent le recours à des moyens coercitifs (collaborez mes frères, ou vous serez punis !), d’autres proposent de payer les participants, ou de changer l’outil, le prochain allant certainement résoudre tous vos problèmes (définitivement ?).
Jusqu’au jour où une discussion à la machine à café vous apporte un élément de solution.
– « Jacques, tu y vas sur le réseau social d’entreprise ?
– Non, moi j’ai du travail, tu vois…
– Oui mais le RSE c’est bon pour la santé, c’est super, tu peux rencontrer plein de gens avec qui tu as des affinités !
– Alors pour ça c’est facile, si je veux rencontrer d’autres personnes qui aiment les mêmes choses que moi, je vais sur Facebook, et pour en rencontrer qui travaillent ici c’est pareil, il y a même un groupe Facebook pour notre société, je te montrerai à l’occasion. En revanche ce qui serait bien ici, c’est un système qui me permettrait de bosser plus vite et mieux, mais ça il n’y a pas… »
En résumé : votre RSE n’avait pas d’objectif orienté « résultats professionnels », et vos participants, eux, en ont…

La solution

Si vous voulez créer de la cohésion sociale, faites plutôt une journée accro-branche, paintball, ou pique-nique d’entreprise – au moins vos collaborateurs pourront faire connaissance en vrai, et entretiendront la relation ensuite avec les outils virtuels à leur disposition. Ou bien faites un espace machine à café plus convivial ; d’ailleurs c’est bien là que vous avez pu expérimenter à l’instant un échange collaboratif fructueux, pas sur le RSE…

Et si ce sont des résultats professionnels que vous cherchez, alors mettez plutôt en place des solutions destinées à résoudre des problèmes professionnels. Une plateforme qui combinerait la possibilité de poser des questions à différentes populations, et surtout de traiter les réponses dans des circuits décisionnels adaptés. Là au moins votre outil répondra à une demande, et produira des résultats business.
Une telle solution existe, elle s’appelle le :

Réseau Social d’Innovation (RSI), le partage et l’échange dans un objectif de travail collaboratif efficace et rentable.


Appelez-nous pour en parler !
Vers le blog

2 commentaires

  • il y a de l’idée mais pourquoi créer un nouveau sigle RSI. Sachant que le I pour Innovation sera très vite dépassée et dans deux ans vous changerez de lettre pour suivre la dernière mode.
    Oui les RSE doivent d’intégrer dans les flux de travail, et ce depuis le premier jour.

  • Bonjour,

    Pour moi « l’innovation » sera toujours un terme d’actualité car, c’est ce qui fait avancer : nouveauté, découverte, amélioration… RSI me semble bien adapté pour mettre en exergue l’importance de la collaboration entre personnes dans un but d’améliorer le travail.
    RSE est une terme générique : une plateforme conversationnelle.

Laissez un commentaire



Un projet, une idée, des questions...
Nos experts sont là pour en parler

Avatar Contact