La démarche d’innovation collaborative en entreprise

30
octobre
Vous avez envie de mettre en place une démarche d’innovation collaborative en entreprise, et vous ne savez pas comment faire.

Voici quelques indications pour bien démarrer.

Tout d’abord, vous avez bien raison de vous lancer : les bonnes idées existent déjà dans votre organisation ; tout ce qu’il manque, c’est le canal pour les remonter et les faire connaître.

Les entreprises qui se sont lancées dans cette démarche ont toutes obtenu des résultats rapides et positifs sur 3 axes :
  • Les collaborateurs se sont sentis plus fiers de leur métier et de leur organisation,
  • Ils ont immédiatement amélioré leur écoute des clients (c’est logique : quelqu’un qui ne se sent pas écouté en interne a du mal à écouter les autres),
  • Enfin les programmes ont donné des résultats économiques probants.
D’habitude, les programmes de changement fonctionnent d’autant mieux que l’organisation est habituée au changement… ce qui est un peu déprimant, parce que vos efforts vont rendre les meilleurs encore meilleurs et avoir peu d’effet sur les moins bons. Ce n’est pas le cas avec l’innovation collaborative : les parties de l’organisation considérées comme inertes ont en fait très probablement développé de nombreuses pratiques locales pour être plus efficaces, simplement elles ont bien pris garde de ne pas le faire savoir : pour vivre heureux, vivons caché.

Les résultats seront d’autant meilleurs que votre société a vécu dans un climat très hiérarchique descendant, où le siège décide et le terrain exécute ; et que votre organisation est distribuée géographiquement, avec de nombreuses personnes qui font le même métier mais qui n’ont que rarement eu l’occasion d’échanger entre elles sur leurs pratiques.

La méthode que nous vous proposons est celle des 4M : Mouvement d’ensemble, Motivation, Méthodologie, et Managers. Chaque « M » recouvre deux sous-chapitres.

Première étape : le Mouvement d’ensemble

Il s’agit de définir la vision globale de la démarche :
  • L’innovation collaborative pour quoi faire : quels sont vos enjeux prioritaires, et quel système de gouvernance associé ?
  • Quels sont vos sujets prioritaires, et sur quel périmètre de l’organisation ?

Deuxième étape : la Motivation

Parce que votre matière première est l’énergie humaine :
  • Le système de reconnaissance, sujet essentiel et à traiter avec beaucoup de soin : comment valoriser, reconnaître, récompenser ? Quel type de récompense aura la valeur juste ?
  • Les principes d’animation de la démarche : qui va s’en occuper, avec quels moyens ? Quels canaux de communication, quelle fréquence, quel contenu ? Quelle identité pour le programme ?

Troisième étape : la Méthodologie

Parce que remonter des idées c’est bien, mais il faut d’abord être sûr de savoir quoi en faire :
  • Quels seront les circuits décisionnels à mettre en place ? Y en aura-t-il plusieurs (typiquement : circuits locaux pour l’amélioration continue, circuit global pour les idées transversales) ? Quels seront les critères de sélection ?
  • Quels indicateurs de performance et de suivi ? À la fois d’un point de vue brut (participation, nombre d’idées) mais surtout d’un point de vue économique (gains attendus, gains observés en première mise en œuvre, gains observés par duplication de bonnes idées).

Quatrième étape : les Managers

Il s’agit de la communauté la plus maltraitée de ces 20 dernières années et pourtant son rôle est essentiel. Il FAUT les impliquer dans la démarche, et pour cela définir des moyens formels :
  • La mise en place de circuits locaux de collecte et de traitement des idées : où et comment ? Faut-il des relais innovation distincts des managers ?
  • La mise en place de systèmes de partage : mise en commun de bonnes pratiques, résolution conjointe de problèmes, mise en place de communautés métier ?

Après ces 4 étapes, vous êtes prêt à vous lancer. Il ne reste plus que le choix de l’outil

Avec notre expérience et notre savoir-faire, nous avons conçu 2 produits, à choisir selon votre besoin et votre objectif : MFinnov pour un système complet de management des idées ; et MFbrainstorm pour animer des séances de créativité collective, de quelques individus à plusieurs milliers (pour ceux qui disposent de Microsoft SharePoint).

Vers le blog

4 commentaires

  • synthétique mais néanmoins complet, je partage

  • Merci. Rendez-nous visite régulièrement pour échanger sur ce sujet :-).

  • Les managers mal traités depuis 20 ans, je crois rêver…

  • Ce ne sont pas les seuls à avoir été maltraités, on est bien d’accord – nos emplois industriels sont partis en Chine, le sort des agriculteurs n’est pas plus enviable.
    Il y a cependant eu simultanément une perte d’autonomie des managers, qui sont soumis à un reporting de plus en plus pesant tout en ayant de moins en moins d’espaces de liberté ; et une pression intense sur les résultats ; sans en cueillir les fruits cependant (ils sont en première ligne des hausses d’impôts).
    La vague de suicides chez France Telecom a semble-t-il touché en priorité les cadres, et parmi eux les plus anciens.

Laissez un commentaire



Un projet, une idée, des questions...
Nos experts sont là pour en parler

Avatar Contact